Cette année encore, un partenariat a été mis en place entre le CFA (Centre de Formation des Apprentis) de la COBAS (Communauté d'Agglomération Bassin d'Arcachon Sud), la ville de La Teste de Buch, l’association « Lettre et Décor » et Ciné sans Frontières.

 

Une classe de Première Professionnelle s’est investie autour d’un atelier « Sensibilisation à l’image audiovisuelle » avec l’étude de trois films :

 

- « HRÚTAR » (Béliers) de Grímur Hákonarson

- « RARA » de Pepa San Martín

- « HIDDEN FIGURES » (Les Figures de l’Ombre) de Theodor Melfi

 

Aidés de Mme Catherine Berthelard, formatrice en analyse filmique, de Mme Anabela Goncalvès, responsable du service de la Culture de La Teste et de Mr Jean-Marc Puyobro, formateur, les apprentis présenteront ces trois films au public dans le cadre du Festival.

Bonjour à tous,

 

Le film islandais que nous allons voir est « BELIERS », « HRÚTAR »  en islandais. Il a reçu en 2015 le prix « Un certain regard » au festival de Cannes.

C’est un drame non dénué d’humour et de scènes cocasses.

 

Grímur Hákonarson, le réalisateur, a 41 ans. Il est issu du monde rural et imprégné de cette culture depuis son plus jeune âge.

En 2004, il a été diplômé de la FAMU de Prague. « Béliers » est son premier long métrage.

 

Sigurður Sigurjónsson est un acteur issu du théâtre, scénariste, âgé de 63 ans.

 

Quant à Theodór Júlíusson, âgé de 68 ans, il a gagné en 2012 le prix de l’EDDA en tant que meilleur acteur pour son rôle dans « Volcano ».

 

L’action se déroule de nos jours dans le Nord-Ouest de l’Islande, dans un contexte d’épidémie de la tremblante du mouton qui sème la panique parmi les éleveurs.

 

Le thème principal est la fraternité entre deux frères différents l’un de l’autre et qui font face à la menace pesant sur leur écosystème et les espèces endémiques. Peu à peu, ils vont devenir solidaires pour sauver leur mode de vie et leurs ressources.

 

Un des points forts du film est l’opposition entre l’immensité des paysages et l’aspect minimaliste des hommes.

 

Les plans sont fixes et le hors champ utilisé laisse la place à l’imaginaire.

 

Bonne projection à tous.

 

 

Louis, Thomas, Mélanie, Lucas, Baptiste