Comme les autres années, grâce à un partenariat avec la Ville de La Teste, un Jury Jeunes, constitué de lycéens de secondes et premières du Lycée Grand Air d'Arcachon a été formé à la critique cinématographique.

 

Ils choisiront le film qui sera élu " Prix du Jury Jeunes " parmi les 5 films de la compétition.

 

Au premier rang

Antoine Jacq, Jade Gonzalez, Amélie Dupin, Coline Matiwejko, Elsa Paczka, Léa Diack

Au deuxième plan

Martine Lavaud, Elodie Lossy, Catherine Berthelard, Anabela Goncalves

Antoine Jacq

Léa Diack

ALMANYA

Epoustouflant mélange d’émotions et d’humour.

Malgré une vision trop idyllique de l’immigration et de l’intégration dans la société allemande, le thème est très bien choisi : « Les origines ».

Cette partie de nous qui traverse les générations et nous renvoie ce message d’espoir et de bonté : la transmission culturelle et familiale, représentant le passage des valeurs entre les générations au sein de la famille qui nous est présentée.

De plus, on comprend mieux le sujet de l’immigration des Turcs en Allemagne, leur mode de vie et leur intégration au sein de ce pays. Aussi, le côté chaleureux de la famille est très présent et nous plonge encore plus dans cette histoire malgré un thème sérieux.

Mais Almanya c’est aussi un sujet traité avec humour, des passages décalés qui nous font rire et nous font d’autant plus apprécier cette expérience.


Jade Gonzalez

EL DESCONOCIDO

Tout d’abord, nous aimons ce thriller espagnol car le jeu des acteurs, le scénario ainsi que la qualité générale nous ont vraiment tenu en haleine de bout en bout. Nous nous sentons happés par le suspense, dès le début nous sommes plongés dans le sujet du film, le chantage opéré sur un banquier. Celui-ci, père de deux enfants tente de sauver sa famille avec son côté presque « papa poule ». Sa relation avec sa fille et son fils nous a particulièrement touchés, même si l’intégralité du film se passe dans une voiture.

La réalisation de ce film joue avec les spectateurs en nous surprenant continuellement. Rythmé et haletant, sur un fond de crise financière, le suspense est angoissant, il nous tient captifs de bout en bout. Les musiques et l’ambiance sonore de manière générale sont bien choisies er renforcent le côté stressant et oppressant.

Ce film est typique des films d’action et en possède tous les ingrédients. Néanmoins, le récit de la bombe reste banal, et déjà vu dans d’autres films de ce genre. De même, nous trouvons que l’histoire de la banque reste un sujet trop vite survolé. En effet, nous sommes nombreux à ne pas avoir compris les termes financiers utilisés.

Malgré ces petits bémols, ce film espagnol nous a particulièrement plu et nous vous conseillons vivement d’aller vous divertir avec ce thriller haletant.


Coline Matiwejko

MANUEL

Drame italien réalisé par Dario Albertini montre le retour à la liberté d’un jeune homme, Manuel, après de longues années dans un centre éducatif.

Nous avons aimé ce film car il montre la difficulté de se réinsérer dans la société tant pour des adultes que pour des jeunes.  Ce film, sombre, traite avec justesse et réalisme ce sujet dur qui dénonce une réalité difficile. Nous avons particulièrement été touchés par la relation entre Manuel et sa mère incarcérée, figure centrale du film. Celui-ci est seul face à l’adversité de la vie mais reste courageux, travailleur et déterminé. Il est confronté à un choix difficile : sauver sa mère ou vivre sa vie. 

Ce film est porté par des acteurs attachants, et nous avons été sensibles à l’émotion que dégageait le jeune héros. Il porte sa souffrance dans un long cri silencieux et reste étouffé par sa peine.

Un très beau film qui donne une vision pessimiste de l’avenir et dévoile une atmosphère obscure et oppressante. Néanmoins ce long-métrage touchant est abordé avec une grande sincérité et il mérite d’être vu, car il est porteur d’un message fort.


Amélie dupin

Elsa Paczka

THEIR FINEST

Lone Scherfig nous propose dans cette comédie dramatique britannique un sujet original portant sur la réalisation d’un film de propagande au cœur de la seconde guerre mondiale.

Ce thème a été souvent traité au cinéma mais cette fois-ci raconté sous un autre angle. C’est une autre façon de voir la guerre. Lone mélange à la perfection l’humour et le côté dramatique pour nous faire passer d’un sentiment à l’autre.

Le spectateur est vite transporté et bouleversé par l’histoire grâce à ses nombreux effets de surprise. Catrin l’héroïne va réussir avec brio les épreuves qui lui sont imposées tout au long du film. Elle devient alors une source d’espoir pour les femmes et les encourage à persévérer dans tous les domaines aussi bien professionnels que personnels.

Quel que soit l’âge, ce long métrage nous transporte dans un contexte historique lointain, rythmé par des rebondissements et une intrigue amoureuse. Le film se retrouve alors emboîté dans un autre film ce qui est assez amusant et captivant. C’est une façon intéressante de nous présenter subtilement les différents corps du cinéma mais aussi le cinéma pendant la guerre avec ses moments d’insouciance, de jeunesse et ses drames.

Malgré ces nombreux points positifs, Their Finest Hour And A Half reste quand même un film dont le thème est relativement commun. Cependant nous vous conseillons de visionner ce film humoristique à la morale intemporelle, et qui, nous sommes sûrs en ravira et en surprendra plus d’un !


Philippine Kedzia

TOIVON TUOLLA PUOLEN

(L’autre côté de l’espoir)

Un film incroyablement original.

L’incroyable originalité de ce film tient au style du réalisateur Aki Kaurismäki, qui traite du sujet intéressant et très actuel des migrants à travers l’Europe. Nous sommes plongés dans l’histoire d’un migrant syrien qui arrive par hasard en Finlande.

La réalisation a réussi à nous surprendre et à nous captiver rapidement grâce au magnifique et étonnant jeu des acteurs, qui restent impassibles en créant cependant une dimension à la fois burlesque et tendre. Certaines scènes et certains dialogues font parfois rire le public.

 Nous avons été touchés par le message humaniste fort qui se traduit par une très belle rencontre entre les deux cultures différentes d’un citoyen finlandais et d’un migrant syrien.

Nous avons aussi apprécié l’éclairage très bien réalisé qui met en valeur les couleurs, les objets et les visages des acteurs. De plus les séquences musicales magnifient le film et rythment l’intrigue. Cependant la lenteur très présente dans ce film peut surprendre le spectateur et créer un effet monotone.

Malgré ce petit bémol, nous vous conseillons vivement d’aller voir ce film surprenant à différents égards.


Mercredi 24 janvier 2018, séance de travail du Jury Jeunes composé de lycéens

des secondes et des premières du Lycée de Grand Air

Le Jury Jeunes au complet

Avec Catherine Berthelard

Le Jury Jeunes au travail


Dans le cadre d'un échange avec le Festival de Saint-Pierre de La Réunion, le jury jeunes reçoit un membre supplémentaire, Philippine Kedzia, âgée de 16 ans.

Stéphane Arsicaud, directeur de ce festival en compagnie de Philippine Kedzia.